Gabon/Politique : Le Sommet Afrique monde arabe donne naissance à une Déclaration...
24-11-2016
Depuis sa création en 1977,le Sommet Afrique – monde arabe s’est tenu pour la première fois en Afrique dans la ville de Malabo. Cette rencontre qui a vu la participation du président de la République, Ali Bongo Ondimba, a abouti à une Déclaration hier mercredi 23 novembre 2016.

 

La soixantaine de chefs d’État africains et arabes présents dans la capitale guinéenne, dont Ali Bongo Ondimba, ont pris l’engagement de développer et de consolider les relations cordiales de coopération fraternelle qui existent entre les deux régions.


Co-présidé par le président tchadien, S.E.M. Idriss Déby Itno, président en exercice de l’Union africaine et par le président mauritanien, S.E.M. Mohamed Ould Abdel Aziz, président en exercice de la Ligue des États arabes, le quatrième Sommet afro-arabe, a abouti à la Déclaration de Malabo.


Dans la salle de conférences de Sipopo, les dirigeants africains et arabes ont défini les domaines prioritaires de leur partenariat : renforcement de la coopération politique notamment dans les domaines de la bonne gouvernance et du développement durable, renforcement de la coopération économique, promotion de la coopération dans les domaines de l’éducation et du renforcement de capacités, coopération dans le domaine de la migration et enfin une coopération sociale et culturelle en vue de mettre fin à la pauvreté.


Les chefs d’État ont également pris comme engagement d’accélérer le processus de création du Fonds conjoint Afrique – monde arabe pour la réponse aux catastrophes ainsi que la mise en œuvre du Plan d’action conjoint sur le développement de l’agriculture et la sécurité alimentaire : l’objectif étant de travailler en étroite collaboration afin d’assurer la sécurité alimentaire en Afrique et dans les pays arabes à l’horizon 2025.


Conscient de l’urgence d’être moins dépendant de l’extérieur dans le domaine alimentaire, Ali Bongo Ondimba a fait, dès son premier septennat, du développement agricole et de l’autosuffisance alimentaire des enjeux de premier plan pour le Gabon.


Évoquant la situation de la Palestine, les leaders africains et arabes ont réitéré leur souhait de voir le conflit israélo-palestinien se régler de façon pacifique et ont appellé à la reprise du processus de paix afin de parvenir à une paix durable au Moyen-Orient.


Enfin selon le principe de rotation, le 5ème Sommet Afrique - Monde arabe aura lieu à Riyad en Arabie Saoudite.