Gabon/Education : Libération sans condition des syndicalistes…
21-10-2016
Depuis sa sortie des prisons, le président du syndicat national des enseignants et chercheurs du Gabon (SNEC) est considéré en véritable héros national par ses collègues.

 

Ce matin aucours d'une assemblée générale, les enseignants du supérieur ont scandé son nom avec des cris de joie .une ambiance bon enfant a caractérisé ces retrouvailles qui ont duré 3h d'horloge à l'auditorium de l'ENS.


Il ressort que les enseignants imposent la libération sans condition des syndicalistes Ondo Abéssolo et Mba Essiane qui sont des membres du bureau de dynamique unitaire. Par ailleurs, le snec demande également le payement des vacations. Le contraire de ces deux préalables, reconduit la grève illimitée dans l'enseignement supérieur.


Même son de cloche auprès du syndicat de l’éducation (SENA), qui exige la satisfaction total des revendications pour le reprise des cours au primaire et au secondaire le 31 Octobre prochain.


Avec : La voix des sans voix