Gabon/Politique : La nouvelle gestion des agents par l’installation des DCRH…
20-02-2015
Dans le cadre du processus de mis en place des directions centrales des ressources humaines (DCRH), qui s’inscrit dans la politique de réformes de l’administration gabonaise, deux ministres, ont reçu hier le ministre de la fonction publique, Jean-Marie Ogandaga. A ces deux étapes, il a eu des entretiens avec ses collègues desdits départements ministériels a savoir Guy Bertrand Mapangou de l’Intérieure  et Ernest Mpou Epigat de la Défense.

 

Le ministre de la Fonction publique, a procédé jeudi à l’installation des directions centrales des ressources humaines au sein des ministères de l’Intérieure et de la Défense, en présence des deux responsables de ces départements.


Ces étapes font suite à celles l’ayant conduit, il y a quelques jours, au ministère des Affaires Etrangères, à ceux du Budget, de l’Economie, de l’Education nationale, de la Santé, du Pétrole et des Eaux et Forets. Il est à souligner que la DCRH installée au sein du ministère du Pétrole aura également compétence sur le département de l’Energie et des Hydrocarbures.


Jean-Marie Ogandaga a procédé à cette occasion au dévoilement des plaques de ces nouvelles directions. Par ailleurs, les séances de travail ayant réuni les trois membres du gouvernement et leurs collaborateurs respectifs ont permis aux responsables de la Fonction publique d’édifier leurs collègues des autres administrations sur les missions de la nouvelle entités, à travers le décret portant création des directions centrales des ressources humaines.


‘’La création de la direction centrale des ressources humaines, a souligné le ministre Ogandaga, annule la direction centrales du personnel. Cela permet la mise en place d’une nouvelle gestion des agents. La DCRH est liée à la direction générale de la fonction publique et donc, les mêmes pour les prérogatives sont les mêmes pour les deux. Ce n’est pas parce qu’elle est rattachée au ministère de la Fonction publique que cela voudrait dire qu’elle n’a rien avoir avec l’administration dans laquelle elle est installée, a-t-elle ajouté.


Le ministre de la Fonction publique a également remis à ses collègues de l’Intérieur et de la Défense des Kits essentiellement composés de la lettre de mission, des effectifs sous forme de fichiers numériques et d’autres outils de travail propres à chaque ministre, en somme, toutes choses destinées à faciliter le travail du DCRH.


Notons à toutes fins utiles que les missions confiées à la DCRH consisteront, entre autres, à mettre en œuvre la politique de développement des ressources humaines, en tenant compte des spécificités des ministères, à définir le programme d’actions, d’adaptation  de compétences, à gérer les relations avec les organismes et les grandes écoles dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de la formation professionnelle, à mettre en œuvre la politique de négociation, de consultation et d’échanges sur les questions relatives au dialogue social et au management participatif dans les services.


Par ailleurs, la formation étant le socle de l’agent, le ministre de la Fonction publique a laissé entendre que la nomination des différents directeurs interviendra au terme d’une formation des agents sur les ressources humaines. En attendant, les cellules installés dans les administrations seront animées par, entre autres, le directeur de cabinet, l’inspecteur général de la Fonction publique.