Gabon / Politique: Sorcellerie politique au sein de l’UPG ?
25-07-2014
La crise qui couve au sein de l’UPG plonge le parti de feu pierre MAMBOUNDOU dans une sorte de bicéphalisme qui ne dit pas son nom.

 

Les légalistes incarnés par Mathieu  MBOUMBA  NZIENGUI  et les loyalistes dirigés par Dieudonné MOUKAGNI  IWANGU se disputent la paternité du Parti.


Selon les observateurs avisés de la vie politique de notre nation, le problème coince au niveau idéologique. Il y’a un côté  qui tire vers  l’opposition et l’autre  roule pour la majorité. Cependant, certains devraient avoir le courage de quitter le navire s’ils ne se sentent plus là dedans. C’est vrai que chaque camp revendique une légitimité.


A l’allure ou vont les choses, l’Union du Peuple Gabonais est entrain de s’enliser dans une crise ou d’aucun tapis dans l’ombre applaudissent des deux mains. Et comme dirait Bruno Ben Moubamba, le Secrétaire Général de l’aile Mboumba Nziengui, « c’est la sorcellerie politique ». Selon lui, les « loyalistes » veulent tuer le parti fondé en 1989 dans la clandestinité à Paris (France) par Pierre Mamboundou.


La solution viendra peut être  de la sagesse. Les leaders de l’UPG doivent se retrouver ensemble pour amener la sérénité.
« La présence de madame  pierre MANBOUNDOU lors des festivités du 25ème anniversaire du parti du côté du siège d’Awendjé prouve à suffisance que l’UPG est légitimement dirigé par Mathieu MBOUMBA NZIENGUI ». Le secrétaire exécutif est accompagné de Bruno Ben MOUBAMBA, l’actuel secrétaire Général et ancien candidat à la présidentielle de 2009. De quoi réconforter le groupe des légalistes. En attendent 2016, le parti bat de l’aile avec des querelles intestines.