Gabon/ Politique : L’Etat des lieux du CLR au sortir des dernières locales partielles
27-06-2014
Un Directoire élargi aux candidats des dernières élections locales partielles à Owendo et à Lébamba a été convoqué le jeudi 26 juin dernier au Cabaret des Artistes par le leader du CLR, le Général Jean Boniface ASSELE DABANY

 

Au cours de cette réunion, l’état des lieux du parti au sortir du scrutin du 21 juin dernier a été scruté. Avec un taux de participation faible (près de 12 pourcent), le CLR qui n’a pas fait dans le trafic de l’électorat comme ses adversaires politiques, s’en sort bien avec 8 conseillers municipaux à Owendo et à Lébamba.


Assisté du Vice Président, Maruis NDONG ONDO et du Secrétaire Général, Martin LOURY, le Président du Centre des Libéraux Réformateurs a remonté les bretelles à ses cadres afin qu’ils rehaussent davantage l’image du parti. Benjamin NGOUBOU, cadre du CLR, s’est exprimé lors de ce directoire.


Le Secrétaire Général du CLR, Martin Loury a dressé le bilan du parti dans le 1er arrondissement d’Owendo. Le Général Jean Boniface ASSELE DABANY a insisté sur la nouvelle convention de la Majorité Républicaine et Sociale pour mieux préparer les échéances 2016 à venir.


 Il a appelé à la redynamisation des mouvements des femmes et des jeunes. Selon lui, l’action du CLR devrait être dynamisée par la formation, la propagande et la réflexion. Disons qu’en dépit du succès du PDG dans les communes d’Owendo et de Lébamba, la récolte du CLR est au bénéfice de la Majorité dirigée par le chef de l’état, Ali Bongo Ondimba.


Le Gabon d’aujourd’hui ne pouvant se faire sans le CLR. Le Centre des Libéraux Réformateurs en s’appropriant le slogan « l’avenir en confiance » met en musique à travers les conseils municipaux, départementaux, voire sa participation à l’action gouvernementale, la politique du « Gabon Industriel, Gabon des Services, Gabon Vert ». Au Cabaret des Artistes, on scrute déjà l’horizon 2016.