Gabon/ Politique : Le PDS de Me Ndaot Rembomgo pour Ali Bongo Ondimba en 2016 ?
05-06-2014
De l’opposition à la Majorité ? C’est la question que d’aucun peuvent se poser à l’issue de la sortie du parti pour le développement et la solidarité (PDS, opposition) de Me Séraphin Ndaot Rembomgo mardi à Libreville.

 

Le leader du PDS a annoncé son adhésion à la politique menée par le président, Ali Bongo Ondimba, suite à l’appel lancé le 31 mai dernier par le chef de l’état gabonais. Une annonce faite au terme des travaux du 6e conseil exécutif du PDS qui ont duré deux jours. Le PDS est le deuxième parti de l’opposition, après l’ANG à se prononcer en faveur du nouveau pacte de solidarité sociale lancé par Ali Bongo Ondimba.


"Nous souscrivons à tout ce qui va contre la misère et le dénuement", a déclaré Me Ndaot Rembomgo pour justifier leur position actuelle face à Ali Bongo Ondimba. Lors de la première convention de la majorité, le 31 mai dernier, le chef de l’état a fait appel au patriotisme du plus grand nombre pour fédérer autour du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), le programme de société à travers lequel il a été élu en 2009.