Flux RSS
Liste de diffusion :
S'abonner
Se désabonner

| Contacts

Libreville / GABON
00 241 76 80 88
00 241 07 42 72 83
00 241 06 37 86 72
00 241 06 15 95 32
00 241 76 13 14
Email: contact@generation-nouvelle.org

Copyright RGN Septembre 2009
Powered by Mayeweb

Génération Nouvelle,
l’actualité gabonaise de la voix des sans voix 97.4 fm

PROGRAMMES INFORMATIONS PODCAST

Les news en flash

Gabon/CLR : Commissariat Politique le 25 Février ………
23-02-2017
Le parti du Général Jean Boniface ASSELE DABANI multiplie moult ...  Details...

Gabon/Politique : Le Sommet Afrique monde arabe donne naissance à une Déclaration...
24-11-2016
Depuis sa création en 1977,le Sommet Afrique – monde arabe s’est tenu pour la ...  Details...

MICHAËLLE JEAN DEVANT LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES, UNE PREMIÈRE POUR UN SECRÉTAIRE GÉNÉ
07-11-2016
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, se ...  Details...

--= NFSP =--

GABON/Sécurité : En ordre de bataille pour matérialiser les 100 jours du Gouvernement…
31-10-2016
Dans le cadre d’une prise de contact, le Ministre de l’Intérieur Lambert- Noel ...  Details...

Génération Nouvelle

 mon espace

Identification            Inscription

Gallerie

Photos
Accueil arrow Insolite arrow Gabon/Politique : Le congrès de l’UPG toujours attendu
Gabon/Politique : Le congrès de l’UPG toujours attendu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
FaibleMeilleur 
23-10-2013
Annoncé pour mi octobre 2013, les observateurs de la vie politique constate avec étonnement que le congrès de l’Union du Peuple Gabonais a été renvoyé aux calendres grecs.

 

L’un des neveux à  Feu Pierre Mamboundou, Sosthène Mabika, a invectivé le 15 octobre dernier au domicile du disparu à Libreville, le directoire de l’Union du peuple gabonais (UPG), en l’accusant de dilapider le parti, à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire du décès du leader du parti.


 Sosthène Mabika, parlant au nom de la famille biologique  et exaspéré de la léthargie entretenue par les cadres de ce  parti de l’opposition, s’est demandé pourquoi l’UPG n’organisait pas le congrès.
La préoccupation de ce militant actif par nature de l’UPG s’est déroulé lors du cocktail offert après la messe de requiem en hommage à l’opposant historique au défunt président, Omar Bongo Ondimba au domicile de l’illustre disparu dans le 5ème arrondissement de Libreville.


L’actuel numéro un du parti, M. Mboumba Nziengui se serait excusé pour une réunion avec des militants du 6ème arrondissement de Libreville, où il est candidat pour les élections locales du 23 novembre prochain.  Il aura pour adversaire la tête de liste du Centre des Libéraux Réformateurs, Julien Assoumou.


L’épouse du leader de l’UPG, Mme Augustine Mamboundou  a finalement regagné le pays au lendemain du décès du chef de file de l’opposition gabonaise. Selon elle, Dieu le miséricordieux  doit garder Pierre Mamboundou dans son éternité afin que son œuvre politique prospère pour des générations et des générations », a-t-elle exhorté à l’endroit des convives venus pour la circonstance.


Par ailleurs Mme Mamboundou a été désignée pour défendre les couleurs de l’UPG à Ndendé dans la province de la Ngounié,  ancien fief politique de son défunt époux, Pierre Mamboundou qui a été maire de Ndendé de 1996 à 2002. Elle aura pour adversaire la tête de liste du Parti Démocratique Gabonais.


Le congrès de l’UPG  était prévu pour se dérouler du 15 au 18 octobre dernier à Libreville.
La formation de l’UPG est actuellement traversée par des conflits internes, en dépit des discours de conciliation prononcés par les cadres de ce parti.
 
 

 
< Précédent   Suivant >

Nos Jingles

Texte alternatif



La vidéo du mois


Joomla Templates by Joomlashack