Flux RSS
Liste de diffusion :
S'abonner
Se désabonner

| Contacts

Libreville / GABON
00 241 76 80 88
00 241 07 42 72 83
00 241 06 37 86 72
00 241 06 15 95 32
00 241 76 13 14
Email: contact@generation-nouvelle.org

Copyright RGN Septembre 2009
Powered by Mayeweb

Génération Nouvelle,
l’actualité gabonaise de la voix des sans voix 97.4 fm

PROGRAMMES INFORMATIONS PODCAST

Les news en flash

Gabon/CLR : Commissariat Politique le 25 Février ………
23-02-2017
Le parti du Général Jean Boniface ASSELE DABANI multiplie moult ...  Details...

Gabon/Politique : Le Sommet Afrique monde arabe donne naissance à une Déclaration...
24-11-2016
Depuis sa création en 1977,le Sommet Afrique – monde arabe s’est tenu pour la ...  Details...

MICHAËLLE JEAN DEVANT LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES, UNE PREMIÈRE POUR UN SECRÉTAIRE GÉNÉ
07-11-2016
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, se ...  Details...

--= NFSP =--

GABON/Sécurité : En ordre de bataille pour matérialiser les 100 jours du Gouvernement…
31-10-2016
Dans le cadre d’une prise de contact, le Ministre de l’Intérieur Lambert- Noel ...  Details...

Génération Nouvelle

 mon espace

Identification            Inscription

Gallerie

Photos
Accueil arrow Politique arrow Gabon / Politique : Ali Bongo, Moubamba et l’émergence…
Gabon / Politique : Ali Bongo, Moubamba et l’émergence… Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 1
FaibleMeilleur 
19-11-2009
 L’ex candidat  malheureux, de la société civile à l’élection présidentielle du 30 Août dernier, Bruno Ben Moubamba, revendique le concept de l’émergence.
 
 
 
En effet, l’ex candidat malheureux dit « dans mon discours devant la coalition,  je critique le concept  d’émergence tel que nous le propose la néo-dictature d’Ali Bongo. Pour la petite histoire, ce concept fut pillé  allègrement par la campagne d’Ali Bongo Ondimba et ses conseillers françafricains. J’en avais dessiné les grands traits au moment de mon discours de REIMS en Avril 2009. Le Bongoïsme également un management de la misère intellectuelle ».

Ali Bongo vainqueur de l’élection présidentielle du 30 août 2009, l’émergence passe par une meilleure gestion des finances publiques ;

- Plus de justice sociale, notamment par une meilleure redistribution de la richesse nationale et des responsabilités dans la conduite des affaires publiques ;
- Des routes praticables en toute saison sur toute l’étendue du territoire national ;
- L’emploi des Jeunes et le pouvoir d’achat des ménages ;
- Une meilleure santé, notamment maternelle et infantile, un meilleur accès de tous aux médicaments et à la prévention;
-Une meilleure éducation pour nos enfants et une meilleure formation pour les jeunes ;
- Un meilleur habitat social et un logement pour tous ;
- L’accès de tous à l’eau potable et à l’énergie ;
- L’accès aux crédits, notamment aux micros crédits en faveur des jeunes et des femmes en milieu rural ;
- Une décentralisation qui transfère effectivement les responsabilités, les missions et les moyens aux collectivités locales;
- Plus de solidarité nationale, notamment à l’égard des handicapés, des filles mères, de la veuve, de l’orphelin et des peuples autochtones ;
- Une meilleure prise en compte des retraités ;
- Une meilleure offre en matière de transport urbain et scolaire ;
- Un développement durable compatible avec l’industrialisation ;
- Un environnement sécurisé des affaires ;
- Et enfin, le maintien de la paix et de l’unité nationale. Ces besoins et ces aspirations sont, ai-je déjà dit, légitimes à tous points de vue.

Rappelons que,  Bruno Ben Moubamba le résistant du front du refus, quitte la société civile pour la politique, et ses détracteurs soutiennent que : « alors  que les candidats de l’opposition était interdits de sortie du territoire suite aux troubles relatifs au contentieux électoral, Bruno Ben Moubamba a regagné la France, sans être inquiété par la police des frontières».Ils jettent une véritable suspicion sur son combat et sa personne. Pour ces derniers, cet ex candidat  malheureux est un paranoïaque reconnu, pour s’être comporté lors du forum de Reims « en ignorant  délibérément les auditeurs qui se sont déplacés en masse et leur tournait le dos, et, dans une position négligée quasiment affalé sur son fauteuil, pieds croisés, il se concentrait sur les intervenants ». http://upggabon.org/index.php?option=com_content&view=article&id=382:la-face-cachee-du-forum-de-reims&catid=38:opinion&Itemid=59

Bruno Ben Moubamba est un ex candidat malheureux à l’élection de 2009(avec 0,3%), qui conteste toujours la victoire d'Ali bongo Ondimba. Pour cela ; il demande aux gabonais de se lever contre ce coup d’Etat électoral et la sorcellerie politique de PDG. Il avait entamé une grève de la faim, vite arrêtée, pour demander le report des élections.


Source
: Génération Nouvelle Auteur : Génération Nouvelle
 
< Précédent   Suivant >

Nos Jingles

Texte alternatif



La vidéo du mois


Joomla Templates by Joomlashack