Flux RSS
Liste de diffusion :
S'abonner
Se désabonner

| Contacts

Libreville / GABON
00 241 76 80 88
00 241 07 42 72 83
00 241 06 37 86 72
00 241 06 15 95 32
00 241 76 13 14
Email: contact@generation-nouvelle.org

Copyright RGN Septembre 2009
Powered by Mayeweb

Génération Nouvelle,
l’actualité gabonaise de la voix des sans voix 97.4 fm

PROGRAMMES INFORMATIONS PODCAST

Les news en flash

Gabon/Politique : Sortie du nouveau M.B.P élu d’AKANDA…
29-11-2017
Joseph MINKO OLENGA dans l’optique de remercier les militants du Parti ...  Details...

Gabon/CLR : Commissariat Politique le 25 Février ………
23-02-2017
Le parti du Général Jean Boniface ASSELE DABANI multiplie moult ...  Details...

Gabon/Politique : Le Sommet Afrique monde arabe donne naissance à une Déclaration...
24-11-2016
Depuis sa création en 1977,le Sommet Afrique – monde arabe s’est tenu pour la ...  Details...

--= NFSP =--

MICHAËLLE JEAN DEVANT LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES, UNE PREMIÈRE POUR UN SECRÉTAIRE GÉNÉ
07-11-2016
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, se ...  Details...

Génération Nouvelle

 mon espace

Identification            Inscription

Gallerie

Photos
Accueil
Gabon /Santé / Etat d’alerte : retour du Chikungunya et de la Dengue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 1
FaibleMeilleur 
03-06-2010
Des cas du Chikungunya et de la Dengue seraient enregistrés dans les provinces Gabonaises du Haut Ogooué et de l’Ogooué lolo.  Selon le Directeur Général de la Santé du Gabon, M. Khouilla, «sur 616 prélèvements analysés par le Centre international de recherche médical de Franceville (CIRMF), 303 cas se sont révélés positifs au virus du Chikungunya, 84 cas au virus de la Dengue et 15 cas de co-infection aux deux maladies. Pour l’instant, aucun cas de décès n’a été signalé depuis la déclaration de ces épidémies en avril dernier».
 
Pour apporter une riposte à ces deux épidémies, les autorités sanitaires du pays ont envoyé surplace des experts pour renforcer la prise en charge des malades à travers une dotation en médicaments et une formation d’urgence pour le personnel soignant exerçant dans ces régions où sévit ces épidémies.

Le docteur Khouilla, a par ailleurs, affirmé que des campagnes de sensibilisation sont activement menées en direction des populations sur les risques en courus par ces épidémies et comment y remédier.

Il a aussi recommandé de pulvériser les maisons à l’aide d’insecticides dans le but de lutter contre les moustiques, principaux vecteurs de ces deux maladies.

Le Chikungunya se manifeste par des fièvres, les douleurs articulaires aiguës et des irruptions cutanées. Par contre la Dengue se caractérise par des maux de têtes, des courbatures, l’asthénie et des vomissements.

Rappelons qu’en 2008, une épidémie de Chikungunya s’était déclarée dans l’Estuaire, notamment à Libreville et dans les provinces du Woleu-Ntem, de l’Ogooué-Maritime. Selon des chiffres du ministère de la Santé, plus de 16.000 cas avaient été enregistrés lors de cette épidémie qui avait apparu pour la première fois dans le pays.

Source
: Génération Nouvelle Auteur : Génération Nouvelle
 
< Précédent   Suivant >

Nos Jingles

Texte alternatif



La vidéo du mois


Joomla Templates by Joomlashack