Flux RSS
Liste de diffusion :
S'abonner
Se désabonner

| Contacts

Libreville / GABON
00 241 76 80 88
00 241 07 42 72 83
00 241 06 37 86 72
00 241 06 15 95 32
00 241 76 13 14
Email: contact@generation-nouvelle.org

Copyright RGN Septembre 2009
Powered by Mayeweb

Génération Nouvelle,
l’actualité gabonaise de la voix des sans voix 97.4 fm

PROGRAMMES INFORMATIONS PODCAST

Les news en flash

Gabon/Politique : Sortie du nouveau M.B.P élu d’AKANDA…
29-11-2017
Joseph MINKO OLENGA dans l’optique de remercier les militants du Parti ...  Details...

Gabon/CLR : Commissariat Politique le 25 Février ………
23-02-2017
Le parti du Général Jean Boniface ASSELE DABANI multiplie moult ...  Details...

Gabon/Politique : Le Sommet Afrique monde arabe donne naissance à une Déclaration...
24-11-2016
Depuis sa création en 1977,le Sommet Afrique – monde arabe s’est tenu pour la ...  Details...

--= NFSP =--

MICHAËLLE JEAN DEVANT LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES, UNE PREMIÈRE POUR UN SECRÉTAIRE GÉNÉ
07-11-2016
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, se ...  Details...

 

Génération Nouvelle

 mon espace

Identification            Inscription

Gallerie

Photos
Accueil
Gabon/Politique : Ce que BOURGI reproche au président Ali Bongo… Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 1
FaibleMeilleur 
03-07-2015
Dans un entretien accordé sur France 24, à l’homme d’Etat Français Robert BOURGI. Qui reproche le président Ali Bongo de se débarrasser du système qui l’a mis en place au pouvoir.

 

France 24 : Nous allons vous posé une question sur un pays que vous connaissez bien le Gabon, et vous étiez très très proche d’Omar BONGO vous l’appeliez papa trouver son fils Ali BONGO est aujourd’hui au pouvoir est ce que vous trouvez qu’il marche dans les traces de son père ou il s’en éloigne un peut trop ?


Robert Bourgi : ce  que je vous dire ici de ce que je vais répondre ne va certainement pas plaire à Ali Bongo, dont je suis très proche et dont j’ai souhaité l’élection en 2009. Je suis resté ex trainement proche de lui contrairement a ce qui sait dit de ça et là et ce que je souhaiterais à travers cette émission ce qu’il reçoive le message via France 24 de ce que je lui ai dit dans le silence de son bureau il faudrait qu’il s’inspire un peu plus de la sagesse de son père qu’il se mette a l’écoute de ce que disent les opposants qu’il manifeste le désir, la volonté rapide de ramener la paix dans la famille de retrouvée sa sœur Pascaline, de reprendre le dialogue froid actuellement même interrompu avec Jean Ping avec Paul Toungui, avec tant d’autres.


France 24 : Ali Bongo est un président qui n’écoute pas qui est trop isolé ?
Robert Bourgi : Je ne retrouve pas Omar Bongo dans l’attitude d’Ali Bongo c’est ce que je lui dis en permanence jusqu'à maintenant je ne pense pas que le message ai été perçu par lui isolé je ne pense pas mais le tors qu’il a eu c’est de, je sais très bien qu’il veut épouser le mouvement général monde les choses ne peuvent pas restées figées, mais il a eu le tors depuis 2 ans de laissé sur le bord de la route tous ceux qui ont accompagnés sont père pendant des décennies qui l’on été fidele, qui l’on servi et qui ont servi Ali Bongo et qui ont permis son élection.


France 24 : Mais vouloir se débarrasser du système Omar Bongo n’étais pas forcement à tors, certains pourrons dire que c’est un système qui fonctionnais mal avec beaucoup de corruption de mal gouvernance entre guillemet. Est-ce qu’il a forcement tors de vouloir s’en distancé ?


Robert Bourgi : Ya manière et manière M. Peretman, ya manière et manière, il ne faudrait pas transformer un allié, un ami en adversaire et aujourd’hui c’est le cas

 
< Précédent   Suivant >

Nos Jingles

Texte alternatif



La vidéo du mois


Joomla Templates by Joomlashack