Flux RSS
Liste de diffusion :
S'abonner
Se désabonner

| Contacts

Libreville / GABON
00 241 76 80 88
00 241 07 42 72 83
00 241 06 37 86 72
00 241 06 15 95 32
00 241 76 13 14
Email: contact@generation-nouvelle.org

Copyright RGN Septembre 2009
Powered by Mayeweb

Génération Nouvelle,
l’actualité gabonaise de la voix des sans voix 97.4 fm

PROGRAMMES INFORMATIONS PODCAST

Les news en flash

Gabon/CLR : Commissariat Politique le 25 Février ………
23-02-2017
Le parti du Général Jean Boniface ASSELE DABANI multiplie moult ...  Details...

Gabon/Politique : Le Sommet Afrique monde arabe donne naissance à une Déclaration...
24-11-2016
Depuis sa création en 1977,le Sommet Afrique – monde arabe s’est tenu pour la ...  Details...

MICHAËLLE JEAN DEVANT LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES, UNE PREMIÈRE POUR UN SECRÉTAIRE GÉNÉ
07-11-2016
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, se ...  Details...

--= NFSP =--

GABON/Sécurité : En ordre de bataille pour matérialiser les 100 jours du Gouvernement…
31-10-2016
Dans le cadre d’une prise de contact, le Ministre de l’Intérieur Lambert- Noel ...  Details...

Génération Nouvelle

 mon espace

Identification            Inscription

Gallerie

Photos
Accueil arrow Education arrow Gabon/Education : Les étudiants chassés du campus sans préavis…
Gabon/Education : Les étudiants chassés du campus sans préavis… Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
22-12-2014

Les étudiants de l'Université Omar Bongo de Libreville ont  été sommés de libérer le campus hier dimanche sans préaavis, surpris les étudiants mécontent de la décision.

 

Cette expulsion fait suite aux troubles constatés ces derniers temps. Toute la journée de dimanche, les étudiants ont procédé au déménagement.

Cette mesure est durement vécue par ceux n'ayant pas des parents à Libreville. Ils se disent désormais très vulnérables. " Moi, je suis originaire de Port-Gentil. Je n'ai aucun parent. Où voulez-vous que j'aille vivre? Je n'ai pas de moyens pour aller louer," s'est lamentée une étudiante.

Outre l'absence de soutiens à Libreville, les locataires du campus de l'université Omar Bongo ont déploré le caractère brusque se la décision. "On ne nous a pas donné un préavis pour nous permettre de prendre des dispositions nécessaires. C'est méchant ça, " a dénoncé un étudiant.

Le campus universitaire est sous haute surveillance depuis le renouvellement des troubles. Et pour certains cette action permettra de pourra mettre fin à la mafia qui avais pris racine au sein du campus ‘’prostitution, business pour l’obtention d’une chambre et certaines chambres était occupé depuis plus de 6 ans par certains kassic de la cité Universitaire. ‘’

 

 
< Précédent   Suivant >

Nos Jingles

Texte alternatif



La vidéo du mois


Joomla Templates by Joomlashack